Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

Les zadistes s'en moquent sans doute, et les CRS aussi. Prenez Bernard Laporte : comme ministre il  fut ce qu'est Myriam El Khomri, mais dans le fond il sait au fond de sa tête que l'augmentation de la masse musculaire de ses joueurs, transforme le rugby de sport de combat en combat de gladiateurs ; Myriam El Khomri ne semble pas avoir encore réfléchi à tout çà. C'est comme Bernard Cazeneuve, il sait au fond de sa tête que les jeux entre les zadistes et les CRS sont devenus plus dangereux depuis l'état d'urgence, mais c'est délibéré ; en revanche, il n'est pas sûr que Mme Valaud Belkacem s'en rende compte, d'ailleurs elle est ministre de l'Education, pas ministre des ZAD, mais des ZEP. Les régies de quartier ont été créées pour les ZEP et les ZUP, pas pour les ZAD, en fait. Ce qui est curieux c'est que les inspirateurs des régies de quartier partagent des bases communes avec ceux du Baas irakien et syrien, vous me suivez? Michel Aflak, un chrétien orthodoxe, élève des jésuites, auteur des statuts du Baas et qui fut ministre de l'Education en Syrie, disait en 1943 : « Aujourd'hui comme hier, l'Europe redoute l'Islam. Cependant, elle sait qu'à présent la force de cette religion qui symbolisa jadis la puissance des Arabes est régénérée et qu'elle a revêtu un nouvel aspect: le nationalisme arabe. C'est pourquoi elle dirige contre cette nouvelle force toutes ses armes pendant qu'elle fraternise et coopère avec la forme archaïque de l'Islam ». Evidemment les Zadistes et les CRS s'en moquent et sont même capables de vous taper dessus si vous cherchez à les embrouiller avec des trucs pareils. Mais, à défaut de Myriam El Khomri, devenue ministre dans les mêmes conditions qu'Odile Sallé est devenue présidente de la Régie de Quartier, Najat Valaud Belkacem devrait s'en préoccuper et Bernard Cazeneuve aussi. Je suis sûr, en tous cas, que Laurent Fabius s'en soucie. Les régies de quartier ont rempli deux de leurs objectifs, se substituer sous une forme associative aux services publics et participer à l'encadrement des quartiers à très bon marché sous la conduite de responsables socio-chrétiens, secondés par des musulmans. Le tout financé par l'Union européenne. Qui arrête. Parce qu'elle aime mieux financer Frontex. Sauf que dans les quartiers le flux va parfois plutôt dans l'autre sens. Enfin voilà. Mais Michel Rocard connaît bien tout ça : à la fois le Baas et les régies de quartier. Il vous expliquera sûrement car j'ai peur de ne pas avoir été très clair.

La régie de quartier licencie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article