Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

Emmanuel Mounier, le philosophe du personnalisme chrétien, est le fondateur de la revue Esprit dont Emmanuel Macron, élève de La Providence, fut membre du comité de rédaction (et restait jusqu'à ces derniers jours administrateur).

Il n'y a donc nulle surprise à ce que ce dernier, converti à l'adolescence, se soit radicalisé au point d'invoquer une mystique incarnée et d'indiquer au Journal du Dimanche : « La dimension christique, je ne la renie pas »

Et si Fillon a pu profiter de la vieille publication cléricale anti-dreyfusarde puis pétainiste « Revue des Deux Mondes », « l'Esprit » de Macron c'est le personnalisme communautaire qui a soutenu le plan Juppé, lequel aujourd'hui le lui rend bien. Et si le petit Jesus dans la crèche avait les traits d'Emmanuel (Isaïe 7,14) ? C'est en tout cas ce que semble avoir cru le député-maire de Melun (LR), condamné par le Conseil d’État pour sa crèche municipale et cependant récidiviste, qui vient de se précipiter dans les bras d'En Marche afin d'y être oint, même si à cette heure il est encore ouin-ouin, la démarche est en tout cas intéressante.

Les citoyennes et citoyens qui voyaient avec inquiétude se pointer Fillon et « Sens commun » vont avoir affaire à un cléricalisme un peu plus foldingue, façon « Young Pope », mais tout aussi agressif. Il est urgent de renforcer la Libre Pensée.

 

La crèche édifiée près de la Mairie de Melun en 2016

La crèche édifiée près de la Mairie de Melun en 2016

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article