Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

Les récentes polémiques concernant les ministres du gouvernement Macron 1° ont sans doute plusieurs significations convergentes. Macron, au service direct du Capital, en s'émancipant de façon bonapartiste, a court-circuité les appareils politiques traditionnels (certains ont même grillé!) et en a recyclé les membres, il a complété son recrutement par un panel improbable d'aventuriers, de génies de villages, d'égarés des chambres de commerce de province et des cénacles les plus divers. A la veille du rétablissement de l'Empire, Daumier appelait cela « la société philanthropique du 10 décembre » dont le serment initiatique était « d'assommer tous les Parisiens qui ne crieront pas avec moi « Vive l'Empereur » ». Cette société existait – sans l'adjectif philanthropique, mais avec le gourdin – et fut considérée par Karl Marx comme un élément caractéristique du régime de Napoléon III.

 

L'injonction brutale, avec la grossièreté facile, les injures, le racisme et le sexisme d'Internet, adressée à Mme Schiappa, à Mme Ndiaye ou même, sur un autre ton à Mme Nyssen ne s'adresse pas vraiment à elles, même s'il est nourri par leurs caractéristiques propres, mais à Macron. C'est, de la profondeur de l’État comme gardien du Capital , un rappel de la fragilité du bonapartisme, qui n'est jamais légitime. C'est aussi, ce me semble, le sens de la démission du général de Villiers.

 

Comme pour Trump l'injonction vient des « fichiers, des dossiers, des archives, des lois, des registres financiers, des recensements, des cartes, des traités, des correspondances, des mémoires etc. »(Benedict Anderson). De ce à quoi sert l’État.

 

C'est le rappel de ce que s'ils n'écrasent pas, ils seront écrasés. Le sort de Trump paraît scellé (sauf recours à la guerre) après sa défaite sur l'Obamacare. Macron le sait.

Daumier - La Société Philanthropique du 10 décembre.

Daumier - La Société Philanthropique du 10 décembre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article