Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

Eric Brunet a une tête de symptôme. Pas comme Eric Zemmour qui s'inscrit dans la lignée des mouches du coche haineuses de type de Charles Maurras (je viens d'acheter un livre qu'il avait publié pour s'autocongratuler, c'est assez pitoyable), pas comme Manuel Valls ou Nathalie Saint-Cricq qui perpétuent des traditions familiales. Plutôt comme Ardisson, jeune fasciste devenu Sous-Secrétaire d’État à l'Infotainment et à la Franche Rigolade. Sauf que Brunet est sinistre. C'est d'ailleurs en cela qu'il est un symptôme. Il y a un double aspect dans son discours. Diego Armando Maradona est aussi un symptôme : en déclarant vouloir se faire « soldat de Maduro », il exprime, le fait que les peuples d'Amérique latine redoutent ce que signifierait une intervention impérialiste au Venezuela. Brunet est l'anti-Maradona : non seulement il soutient l'intervention déjà effective des bandes armées d'Uribe, mais il suggère la mise au pas des 19 % d'abrutis (qui pouvaient même au 2° tour des législatives faire plus de 50%) qui ont voté France Insoumise.

Le rapport avec Septime Sévère ? Septime Sévère, 22ème empereur romain, était africain (quand on est poli on dit lybico-punique, paraît-il), sa femme était syrienne et il n'aimait pas le cardinal Barbarin (enfin un de ses prédécesseurs, je crois!). Brunet est de ceux qui feraient de moi un partisan du « Grand remplacement », si cela avait un sens !

Le buste de Septime Sévère au musée de Dion (au pied de l'Olympe)

Le buste de Septime Sévère au musée de Dion (au pied de l'Olympe)

Commenter cet article