Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

Les Femen sont un groupe de « prestataires de service » créée par Viktor Viatski et Anna Hutsol, tous deux issus de la décomposition du Parti stalinien en Ukraine ; les deux fondateurs des Femen passent du côté du Parti de la Grande Ukraine (russophile), puis « accidentellement » comme le dit le fondateur et soudainement, ce petit monde passe du côté occidentaliste et européiste de la « Révolution Orange » en 2010, mais toujours à l'extrême, cela va de soi. Il y a toujours une explication rationnelle à ce type de revirement, et elle peut, en effet, être « accidentelle », c'est-à-dire liée à un événement imprévu. Les fondateurs des Femen attestent ce caractère accidentel, mais le lient à la découverte sur Internet de la journée du 8 mars, journée internationale des femmes…. mouais. Bref, voici donc les Femen en Occident et de Biennale de Venise en Fourest , de Fourest en Valls, Inna Shevchenko reçoit un « Prix de la Laïcité ». Ces aventuriers ukrainiens me font penser à un autre, que j'ai lu, jadis : Edouard Limonov, ancien chroniqueur de « L'Idiot International », parti combattre en Bosnie aux côtés de Karadzic, et maintenant attaché de presse du Donbass pro-russe… Il était aussi parti de Moscou aux USA en 1970. Accidentellement. Mais il n'a aucune chance de recevoir un « Prix de la Laïcité ». Enfin je crois. Il faudrait demander à Fourest ou à Valls.

Allez, sans déconner, je préfère mille fois Hildegarde von Bingen (1098-1179), abbesse mystique (à qui l'on doit paraît-il la découverte des vertus conservatrices et aseptisantes du houblon) à Fourest et Shevchenko (et Hidalgo, qu'est-ce qu'elle fichait là? Un accident ?)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article