Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel GODICHEAU

Le josebovisme a de multiples variants. La souche d’origine, moustachue et d’origine jésuite a fait la guerre au Larzac et y a gagné des terres, elle y est devenue endémique. Le variant Millevaches dont j’ai connu les premiers pas à Faux-La-Montagne, a conquis des positions et une renommée littéraire : c’est grâce à lui que les caténaires n’ont plus d’OGM (enfin j’ai compris çà). D’ailleurs l’un et l’autre sont devenus académiques et ont instauré de nouveaux tabous sociaux : la sobriété heureuse est halal et les voyages en avion haram : malbouffe, OGM et pisse sacrée sont désormais respectés par tous les étudiants des écoles de journalisme.
Des variants plus urbains sont nés : « Léa Nature » et « Biocoop » piquent des dirigeants à la grande distribution et font les titre de LSA (Libre Service Actualités – c’était une de mes bases quand je donnais des cours de marketing ), la FNAC elle-même commercialise des kits de permaculture.
Je reste cependant solidement vacciné et je viens d’avoir un rappel gratuit. Certes j’évite le péché, je ne mets pas d’intrants interdits dans mon potager et je récolte du salpêtre naturel pour remplacer le chlorate. J’ai même des amis Demeter et je respecte les croyants.
Mais je considère ce faux retour à la terre comme un double désastre social. La valeur de la force de travail est celle de sa constitution, de son entretien et de sa reproduction. Prendre en charge socialement une formation de dentiste pour qu’il devienne éleveur de mouton, de cardiologue pour qu’il devienne producteur bio m’apparaît un énorme gaspillage de capital social. Je suis persuadé qu’avec le même budget on aurait pu avoir quatre ou cinq jeunes femmes ou hommes des quartiers médecins, infirmières, instituteurs...
Que les monades urbaines rêvent d’un impossible ailleurs et achètent des graines à la FNAC pour préparer la résurrection, je n’y vois pas d’inconvénient, mais on s’éloigne quand même un peu de la réalité.
La réalité est celle de la rente et de l’exploitation. La rente foncière (ou minière) s’accapare à coups de satellites, de technologie et de « guerres civiles ». Le réchauffement et la tendance aux 9 milliards soutiennent vigoureusement son cours. L’exploitation est aussi en plein boom : certains pays comme l’Ethiopie ou la Somalie sont les terrains d’expérience des deux (guerre et 20€ /mois) . Mais dans les pays occidentaux le salaire résiste encore trop. C’est pourquoi il a fallu, dans le sud de l’Italie, mettre en concurrence les journaliers maghrébins avec les noirs (affrontements à la clé). C’est pourquoi, en France on a, pour protéger la loi travail hollando-macroniste, éborgné et mutilé comme jamais.
Alors ma troisième dose ce fut, il y a peu l’annonce de woofeurs (voir ce mot), venus épauler gratuitement près de chez moi, d’anciens commerçants (ben oui pour acheter le terrain) devenus producteurs vegan et antivax. Je me suis dit que Blanquer est quand même en train de réussir un joli coup en supprimant le bac. Ils vont être nombreux les 18+ désespérés de trouver un sens à leur vie au point de vouloir travailler sans salaire en s’abreuvant au sources de l’esprit (là aussi plein de variants) .
 
A moins que…

 

J'ai lu mon texte. à celles-ci,  celle de droite, mécontente, est venue me piquer le lacet.
J'ai lu mon texte. à celles-ci,  celle de droite, mécontente, est venue me piquer le lacet.

J'ai lu mon texte. à celles-ci, celle de droite, mécontente, est venue me piquer le lacet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article