Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

Hier, très terne "AG des enseignants" ;  le fait que l'extrême-gauche institutionnelle  exprime aujourd'hui  ce qui, hier, aurait été énoncé  par les staliniens, est assez significatif. Ainsi de la "grève des examens"  ou de  leut "perturbation"  annoncée par l'UNSA ( là c'est pas l'extrême-gauche, spas :-) ) et quelques  sudistes. Un gars du  SNES a cependant  eu une bonne formule : "Soit on fait la grêve, soit on ne la fait pas, une infirmière ne pique pas au mauvais endroit  pour marquer son mécontentement". Mais bof, il s'agissait surtout  de parler d'autre chose, les enseignants représentaient un chouième dans une manifestation de 4000 personnes où la classe ouvrière essayait malgré tout  d'avancer ses revendications dans un cadre choisi par Chérèque et Thibault pour protéger  le gouvernement. Un peu plus tôt, un peu plus tard... on retrouvera les instituteurs aux côtés des salariés, et cela se sentait aussi.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article