Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

Un lapin blanc  (en retard, bien sûr !)  m’a fait parvenir une  petite revue de presse  du 2 juin  sur  la mastérisation des CAPES et je l'en remercie. Le discours  de l’ex-ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac ressemble  au poncho d’une  ex-soixante-huitarde. Et puisque nous parlons de sexe (où çà ?), observons deux papillons ; ou plutôt  observons Lionel Jospin : pour faire passer  sa « Loi d’orientation » de 1989, celui-ci avait  passé  un accord avec le SNES (FSU)  sur la  « revalo », c’est-à-dire l’accélération  des débuts de carrière  des certifiés, à coût égal sur l’ensemble de la  carrière,  grâce à l'allongement des derniers paliers indiciaires  (ce qui, au passage, réduit  les pensions à verser). Donc on remet çà avec les mêmes : Krivine  a vieilli, mais ô merveille ! Besancenot est né  et les deux ont  pu donner à Aschieri  le coup de main nécessaire pour  que  la FSU signe  un accord avec le gouvernement quelques jours avant  que Sarkozy annonce la déclinaison de la RGPP  dans le second degré.  Au fond, si j’étais  resté suffisamment à a LCR, peut-être est-ce que  j’aurais réussi  ma vie comme le sénateur  Henri Weber ou l’Inspecteur Général  Alain Geismar (aaargh ! Bon lui est passé de la  GRCP à la RGPP).D’ailleurs l’ex-ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac a  beaucoup  d’autres  pièces  dans son poncho, l’un va permettre à a FSU de  s’ériger en défenseur  des IUFM  sans remettre en cause les règles de Bologne, l’autre … l’autre enfin  va permettre  au parrain   des syndicats  autonomes de la police  de faire un petit couplet  comme il les aime : «C’est à vous- a t’il déclaré à ses officiers, IA, Inspecteurs généraux et Présidents d’Université - sur le terrain, d’encourager les bonnes pratiques et de récompenser des efforts, de repérer les difficultés, de traquer les dysfonctionnements et de sanctionner les insuffisances»,(Libération du 2 juin).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article