Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

L’opération « classes-presse », vaste entreprise de conditionnement  des collégiens  pilotée par  la presse  catholique ( « Ouest-France » et le « Courrier de l’Ouest »)  publiait  récemment son bilan dans un cahier spécial commun aux deux journaux :  460 collégiens  concernés dans le département  (public et privé mélangés, bien sûr, avec  une légère dominante de la deuxième catégorie, semble t’il). Tous les thèmes portent sur le péché  originel  sous ses diverses formes : tri sélectif, agriculture biologique, énergies renouvelables, ou  sur l’éducation au marché : initiative personnelle ou création d’une  petite entreprise . Evidemment, l’inspection académique et le conseil général  co-célèbrent la messe.. Les thèmes  «  s’habiller 100 % poubelle » , avec une « styliste pour associations caritatives »,  promouvoir un consensus social «  Le domaine social concerne les gens,  ceux-ci doivent vivre ensemble en se respectant . L’agriculture (re-sic !) doit s’entendre avec l’industriel, celui-ci avec ses clients. »  (ouf, l’abolition du salariat est réalisée).  « Tout le monde doit s’engager » « faire fleurir sa conscience éco-citoyenne » : interviennent  les dames patronnesses d’Artisans du Monde , un « faucheur volontaire » (la délinquance fait partie de la vie, n’est-il pas ?)  et même Roselyne Bachelot. On a envoyé les collégiens morigéner les passants  à Cholet   et   stigmatisé  la  Biélorussie parce que l’eau du robinet y est gratuite, on a froncé les sourcils  devant les propos d’un allergologue qui  maintenait (quel culot !)  que l’augmentation des allergies n’était pas liée à la pollution . En dernière page un sous-titre : «  Trois milliards d’êtres humains, des millions de déchets, une planète en détresse ». J’interdirai donc à mon petit-fils de pénétrer  dans mon bureau et j’éviterai  peut-être ainsi qu’il confère sur mon cas avec ses copains de la milice. Pas envie de finir au composteur sans anesthésie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article