Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU



Un professeur de psychopathologie   dont nous étudierons plus tard le CV, vient de lancer  un "Appel des appels", immédiatement  salué par Libération  car  :

"Il y a là un phénomène politique qui n’émane pas du monde des élus, des responsables de partis ou de syndicats. Il vient de la société."

Hostile depuis ses débuts  à la démocratie, c'est-à-dire à l'expression d'organisée des intérêts par   la démocratie représentative,  Libération appuie même l'intiative qui correspond à ses "valeurs".

Et c'est bien ainsi, car l'avant-veille de ce qui ne devait être  qu'une journée d'action  et qui est en train de ce transformer  en grève interprofessionnelle , nos amis  "professionnels", en  construisant un "front des refus", indiquent la profondeur de la crise, tout en esquissant une solution -déjà proposée par  Pétain et Salazar -  qui serait une "Chambre des professions".

Ma préférence va évidemment à une organisation plus "soviétique"  où, sur une base locale, s'organisent  ceux qui  veulent réorganiser la société  non pas sur la base du "bien commun", mais sur les intérêts particuliers du prolétariat.

Cela passe dans l'immédiat par l'interdiction des licenciements et la préservation des syndicats et du droit de s'organiser en partis politiques.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article