Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

Je retrouve un texte  qui  confirme  que l'article publié dans l'Anjou Laïque sous la signature de Jean-Paul Brachet est  tout à fait frelaté  :

Discours de Louis XVI à l'Assemblée Nationale  le 4 février 1790


" (Il y a plus de dix ans)... j'ai cherché à faire jouir du même bienfait toutes les provinces de mon royaume, et pour assurer aux nouvelles administrations la confiance générale, j'ai voulu que les membres dont elles devaient être composées fussent nommés librement par tous les citoyens. Vous avez amélioré ces vues de plusieurs manières et la plus essentielle, sans doute, est cette subdivision égale et sagement motivée, qui, en affaiblissant les anciennes séparations en provinces, et en établissant un système général et complet d'équilibre, réunit davantage à un même esprit et à un même intérêt  toutes les parties du royaume (...) Il ne fallait pas moins (...) pour vaincre, au nom de la raison, la résistance de l'habitude et des intérêts particuliers;

En même temps, néanmoins, tout ce qui rappelle à une nation l'ancienneté  et la continuité des services d'une race honorée, est une distinction que rien ne peut détruire ; et, comme elle s'unit aux devoirs de la reconnaissance, ceux qui, dans toutes les classes de la société  aspirent à servir leur patrie, et ceux qui ont déjà le bonheur d'y réussir, ont un intérêt à respecter cette transmission de titres et de souvenirs, le plus beau des héritages que l'on puisse faire passer à ses enfants."

Ajoutons  que ce texte  était imprimé  au verso  de "l'Appel des 49" , par lequel 49 signataires s'opposaient en 1991, à la menace - plus actuelle que jamais - de suppression des départements.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article