Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

 

« Pain, instruction et liberté », tels étaient les mots d’ordre  des 100 000 indignés grecs  réunis hier soir à Syntagma (Athènes)... dans le même temps la jeunesse  occupait  tout l’espace autour de la Tour Blanche à Thessalonique et  manifestait en ville, des manifestations du même type  se déroulaient à Patras, Lamia, Larissa, Volos, Chania... Une banderole  faisant allusion  à la Troïka ( Banque Centrale Européenne, FMI, Union européenne) affirmait : « La junte ne s’est pas arrêtée en  1973 »...

 

Le verrouillage  effectué par le PASOK (Parti socialiste)  et le contrôle qu’il a opéré sur les syndicats ont épuisé  les syndicalistes en neuf journées de grèves « générales », tout cela pour permettre un nouveau dépeçage annoncé  en fin de semaine dernière. Le parallèle avec  la Puerta del Sol  est légitime car l’accord CC.OO, UGT, Zapatero  y a sans doute été l’élément déclencheur : avis aux partisans de l’intersyndicalisme derrière Thibault et Chérèque !

 

Le pain, l’instruction, la liberté... et la référence aux colonels : la lutte des classes est internationale dans son contenu, nationale dans sa forme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article