Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

De nombreux lecteurs (lol) se demandent ce que Dubet m'a fait. Dubet lui-même ne s'en souvient plus. Mais ces lecteurs  rigoleront moins quand  le grand homme sera Ministre de l'Education, de la morale laïque, des camps pédagogiques,  des radios libres et des maisons de quartier dans le gouvernement  Valls-Copé-Ferry-Aphatie !

 

Le 13 avril 2012, François Dubet, sociologue ministériel, participait à un entretien sur Radio Libertaire. C’est la livraison de juillet-août des cahiers rationalistes qui rapporte l’entretien. Dommage qu’il n’y ait pas de projet de nouvelle édition de « La revanche du parti noir », car on y trouve encore quelques perles. Celle-ci qui fleure bon le retraité râleur «Aujourd ‘hui c’est à la télé qu’on apprend le français ». Et l’école ? « Dès la maternelle on note, on classe, on range » (!). Ailleurs « au Canada et en Australie » […] « on ne classe pas, on ne range pas, on ne hiérarchise pas » (c’était juste avant l’immense révolte des étudiants québécois, d’ailleurs un peu plus loin, notre aventurier  confirme sa clairvoyancen:"J'ai enseigné au Canada qui est à la fois libéral et social-démocrate[...]. Cela crée de obligations vis-à-vis des étudiants à qui l'on ne peut pas dire : "M. Machin ne fera pas son cours". " Patatras, les étudiants se mettent en grève générale contre le système !  )  Et en ce qui concerne l'école élémentaire " L'agenda a été établi pour protéger les week-ends, le tourisme et la vie de famille des enseignants." La haine de Dubet pour  les enseignants s'étend "de la maternelle à l'université".

 

Et quel est le problème ? "les cultures scolaires n'intéressent plus les gamins". "Le dynamisme, l'énergie, l'accessibilité, la séduction, la rapidité " sont du côté de la "culture des médias" . Le retraité a du se faire faucher deux pots de fleur, voire crever un pneu. 

 

Bon, que faut-il faire ? "Ce qui me pose un problème, c'est l'incapacité  qu'ont les intellectuels, ou les savants ou les chercheurs de produire collectivement une parole raisonnable. On aimerait qu'il existe des structures collectives comme les conférences de consensus à qui on soumettrait les problèmes qu'on se pose en leur demandant de dire ce qu'on en sait et ce qu'on peut faire, de fabriquer une connaissance utile".

 

François Dubet n'a toujours pas de poste officiel dans le système Hollande, il s'en plaint mezzo voce en critiquant le "manque d'ambition" de la "refondation Peillon" (La Croix" du 8 octobre 2012) .  C'est sûr qu'on est encore loin de Syracuse  et de l'organisation platonicienne à fabriquer des connaissances utiles. Ce qui est  sûr aussi  c'est qu'il aura des difficultés à se faire racheter  s'il est vendu comme esclave  ( bah c'est presque une private joke , mais tant pis : Dubet, si tu nous lis, elle est pour toi !)

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article