Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU


 Le professeur Pierre Jouannet, membre de l’Académie Nationale de Médecine, nous a  informés et interrogés pendant deux heures, samedi 5 mars salle de la patinoire (parc des Haras).  Angers était désertée par les vacanciers et les promeneurs qui profitaient de l’anticyclone et pourtant la Libre Pensée a réuni plus de monde  que les prétendus  « Etats-Généraux de la bioéthique » organisés par le gouvernement pour faire semblent de consulter l'opinion.  C’est d’ailleurs Pierre Jouannet qui a fait observer que la seule méthode pour évaluer les pratiques  et élaborer des normes était, en démocratie, de donner la parole aux citoyens. Cela nécessite un peu d’organisation et une indépendance sourcilleuse. Cela coûte le prix d’une adhésion ou d’un billet que l’on met dans une urne, suivant  ses possibilités. Je garde toujours suffisamment de naïveté  pour penser que le point de vue scientifique d’un des plus éminents chercheurs  en biologie de la reproduction était audible par  quelques responsables catholiques angevins que j’avais un peu titillés. Pas un, médecin ou non (et je ne parle pas de l’ineffable pharmacienne !), ne s’est présenté. Il est vrai que s’appuyer sur le dogme évite de discuter : il faut au contraire l’imposer par l’autorité. Il reste heureusement suffisamment de citoyens éclairés  qui souhaitent apprendre et confronter leurs points de vue.

La plupart des parlementaires angevins ont été saisis  des actes  du colloque de l’Ecole de médecine « La recherche sur l’embryon humain ». Si certains ont été oubliés, je  puis les leur fournir .Ils pourront ainsi réviser leurs bases et leurs définitions pour la prochaine audition du Pr. Jouannet au Sénat ou en deuxième lecture. Apparemment, il y a du boulot.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article