Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

COMMUNIQUE DE PRESSE

LIBRE PENSEE –
MOUVEMENT DE LA PAIX-
ASSOCIATION DES ANCIENS APPELES EN ALGERIE CONTRE LA GUERRE






Alors  que la préparation d’une nouvelle guerre suit son bonhomme de chemin (Iran) , alors  que l’intervention en Afghanistan et  l’occupation de l’Irak se poursuivent,  la Libre  Pensée  et le Mouvement de la Paix  poursuivent  les rassemblements  pour la réhabilitation des fusillés pour l’exemple de la 1° guerre mondiale, comme l’ont déjà fait l’Allemagne et la Grande-Bretagne.

Le 11 Novembre à 11 heures
Place de La Paix (Doutre)
A Angers

 A Angers  l’Association  des Anciens Appelés en Algérie contre la guerre (4acg) a décidé de se joindre au rassemblement

On peut mesurer les progrès incontestables qu’a connus depuis une dizaine d’années la cause de la réhabilitation des fusillés pour l’exemple de la guerre de 1914-18, depuis au moins deux décennies que la Libre Pensée s’est mobilisée au service de cette juste cause. Celle de soldats  dont la mort avait pour but  de terroriser toute résistance à la guerre.

Depuis le rassemblement de Gentioux (Creuse) , devant le monument où l’enfant lève le poing en maudissant la guerre, le 11 novembre 2008, rassemblement organisé  par  quatre organisations  (Libre Pensée, Union pacifiste, ARAC, Ligue des Droits de l‘Homme) auxquelles s’était joint le Mouvement de la Paix, le président de la République  a effectué un premier pas et a laissé entendre que la réhabilitation était imminente.

Les cinq organisations étaient en droit d’attendre la parole définitive, qui conclurait logiquement cet engagement et proclamerait enfin la réhabilitation des fusillés pour l’exemple.

Cette parole n’a pas encore été prononcées, marquant ainsi, à ce stade, les limites d’une attitude qui semblait pourtant bienveillante. Nous ne savons pas ce qui a retenu jusqu’alors le chef de l’Etat de tenir sa promesse jusqu’au bout et de rester ainsi au milieu du chemin.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article