Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

"La  Commune n'est pas morte" et "Ni dieu, ni Maître"(diable que Léo Ferré était jeune) , accompagnèrent avec Mozart, l'adieu à  Marc Prévotel, dans un cimetière-parc de Mérignac  un peu conceptuel à mon goût. J'ai un peu pleuré, comme beaucoup, mais j'étais parmi les miens. Les hommes libres  sont précieux et ne courent pas les rues, fut-ce chez les anars ou les révolutionnaires. Voici un morceau choisi  dans l'Anarcho-syndicaliste (décembre 2007) :

Femmes tondues. C'est un mauvais souvenir de la libération remis en mémoire par une émission intéressante de France 3 (...) J'allais avoir 11 ans . Quelques femmes tondues, dont la mère d'une copine (j'ai commencé  très tôt à avoir de mauvaises fréquentations), pour "collaboration horizontale" comme disaient les cons. Il se trouve qu'à l'époque, dans les environs de Langon, il y avait de nombreux réfugiés espagnols anti-franquistes (après la libération, le paternel y créera une section  du SIA, Société Internationale Antifasciste - de plus d'une centaine d'adhérents) qui faisaient le gros dos pour ne pas être repérés. Certains m'avaient raconté que les femmes et les filles de militants qui n'avaient pas pu partir avaient été tondues publiquement par les franquistes. Dans ma petite tête de gamin, l'égalité entre les fifis et les franquistes n'a pas tardé à s'établir. Une différence, toutefois, les fifis n'y ajoutaient pas la purge à l'huile de ricin. J'avoue que j'ai toujours  méprisé ces mecs... et je continue de les mépriser.
Plus tard j'ai appris les démêlés d'Arletty avec les courageux épurateurs, pour avoir eu un militaire allemand pour amant. Et la réplique qu'on lui attribuait devant le juge d'instruction : Mon coeur est français, mais mon cul est international." Ainsi que sa manière d'évoquer les faits dans sa mémoire : "gaulliste ? Non, gauloise !". elle avait de la classe, celle  qui ne voulait pas avoir une "gueule d'atmosphère".

Salut ami et merci : à nulle part et à jamais !



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lucidité Perspectives 06/03/2010 11:29


"ni dieu, ni maître !
Y a qu'ça de vrai
Fraternellement" m'écrivait Marc il y a bientôt deux ans à Roanne.

''Scripta manent'' et cette fois-ci, "c'est tant mieux".

Salut et fraternité Marc,

LP Bémard


Michel GODICHEAU 10/03/2010 23:53


"Lucidité Perspectives", tu te grates pas, moi  si ! Merci de ton passage. Scripta manent et j'espère bien qu'on retrouvera quelques feuilles.