Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

Il y avait beaucoup de monde ce vendredi  après-midi  sous les ors du Conseil d’Etat : même la salle où  sont retransmis les débats était pleine à craquer. Peu de journalistes, pourtant : tout le monde s’est donc replié sur le communiqué de l’AFP. Une fois de plus, il n’y eût que « La Croix » pour avoir  préparé un article, les autres se bornent à copier. Le titre du « Nouvel Obs » est le plus conforme à la réalité : « La séparation des Eglises et de l’Etat devant le Conseil d’Etat »  et si l’Assemblée du contentieux  suit le rapporteur, elle sera  condamnée !

Pour le reste l’article ne permet guère  de comprendre l’enjeu  d’un rapport qui annonce d’emblée  qu’il s’agit d’adapter à des circonstances nouvelles une jurisprudence vieille de plus de cinquante ans. La palme de la stupidité satisfaite appartient une fois de plus à Libération, qui reprend la vanne éculée des « querelles de clochers ». Dans ce contexte, il faudra attendre le communiqué de la Fédération Nationale de la Libre Pensée pour  donner la portée du délibéré de la Haute assemblée, dont les arrêts devraient être prononcés avant la fin du mois de juillet. Qu’il me suffise de dire ici  que la mise en place  au profit de l’église  Saint Pierre de Trélazé d’un orgue  acheté aux frais du contribuable  sera, si le Conseil d’Etat suit son rapporteur, de nouveau jugée par une Cour administrative d’appel et que la messe n’est pas dite. Pour le reste, le rapporteur public semble préférer l’arbre à palabres à l’autorité républicaine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article