Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

J’ai observé  que la télévision  s’intéressait de nouveau   à l’école publique de Chavagnes-les-Eaux et à la difficulté d’en implanter une à La Romagne. Tant mieux  si cela peut aider. Mais deux faits m’ont paru saillants :

 

 

1)     1) C’est la Loi Debré  et la notion de « besoin scolaire reconnu »  qui s’est ensuivie  qui interdit l’ouverture d’une  école publique et laïque  dès qu’une famille le demande  (avez-vous signé la pétition pour son abrogation ? (www.fnlp.fr)


2)     2) Un citoyen de Chavagnes-les-Eaux, un de ceux qui a pourtant  victorieusement lutté pour la scolarisation de ses enfants à l’école publique est amené à fuir la commune sous la pression de la  « communauté ». Que  n'aurait-on pas dit si la majorité de la population de Chavagnes-les-Eaux avait été musulmane!

 

Dernière partie des extraits de l'interview de D. Brémaud dans : "Le combat socialFO49" :


D

 

 

 

CS : Dans une lettre adressée à tous les enseignants à propos de la « concertation pour la refondation de l’école », le Ministre de l’éducation écrit : « Cette initiative est l’occasion de rassembler toute la Nation(…) autour de son école et de sa jeunesse. » Puis il conclut : « il est important que tous les membres de la communauté éducative puissent participer et faire partager à nos concitoyens leur expérience et leurs idées pour la refondation de l’Ecole ». Comment la FNEC s’inscrit-elle dans cette concertation ?

DB : Une anecdote d’abord, mais significative : l’un des thèmes principaux de cette « concertation »,  c’est la question des « rythmes scolaires », c’est-à-dire l’organisation du fonctionnement des écoles à partir de l’an prochain. Or la ville d’Angers a réuni les agents des écoles maternelles (ATSEM) pour expliquer que l’an prochain « comme vous le savez, il y aura classe le mercredi matin, et les autres jours la classe finira à 15h30 », heure à partir de laquelle elles deviendront alors, selon la mairie, des « animatrices ». Autrement dit, avant tout début de « concertation », les choses semblent bouclées !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article