Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

Il y a un service "Planète" au Monde, ce qui ne signifie nullement que la noble institution s'entoure des collaborations scientifiques de l'Institut de Physique du Globe.

 

Examinons la page 4 de cette sélection hebdomadaire n°3378. Elle comporte trois articles. Le premier est intitulé "Onze milliards de terriens en 2100". C'est rassurant : la planète existera toujours  avec des terriens dessus même si je ne suis pas les conseils de mes petits-enfants gavés à l'écolo-éthique. Quoique. L'article nous dit in fine que ce n'est qu'une projection, pas une prévision, mais enfin le titre est là, avec un graphique qui montre un gros péril jaune et une Afrique menaçante  avec un Nigéria à près d'un milliard (et sans doute islamiste en plus, le honteux gouvernement de Cameron qui envoie ses canonnières contre l'Espagne n'aura qu'à bien se tenir).

Deuxième article : "La fonte de l'Articque "coûterait" un an de PIB mondial" , et  le seuil de la catastrophe pourrait intervenir en 2035, si le monde continue à pécher gravement contre Gaïa.  J'ai retrouvé l'article qui en est à la base,publié en juillet par la revue Nature. Son objectif est donné par sa conclusion :

 

" Arctic science is a strategic asset for human economies, because the region drive critical effects in our biophysical, politicaland economic systems. Without this recognition, world leaders and economists will miss the big picture"

 

Autrement dit  :

 

"La science articque est un atout stratégique pour les économies humaines , parce que cette région induit des effets critiques sur nos systèmes biophysiques, géopolitiques et économiques. Sans cette reconnaissance les leaders mondiaux et les économistes ne pourront pas maîtriser la situation d'ensemble" .

Bref, il convient de rééquiibrer en notre faveur la répartition des fonds de recherche.


 Le troisième article répond aux deux autres et s'intitule "Le pape François veut des jeunes "révolutionnaires à contre-courant" . Il n'a pas dit "contre-révolutionnaires au courant" mais des jeunes qui "sortent dans les rues", "mettre la pagaille", pour lutter contre "l'apostasie silencieuse"  et retrouver un sens éthique. Amen.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article