Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

Cher M. Pepy,

 

Jacques Auxiette, président de la Région Pays de Loire, vous a dit « chiche » ! c’était le 8 février 2012 à Tours et vous aviez déclaré que « la décentralisation pouvait être une alternative à la concurrence ». Permettez-moi de vos dire que je comprends vos propos  d’autant mieux que  je pense que Jacques Auxiette pourrait être amené à jouer un rôle opérationnel dans cette perspective. Il le sussure lui-même dans le même billet, en référence au programme de F. Hollande. http://www.auxiette.net/2012/02/09/regionalisation-vs-liberalisation-un-tournant-decisif-pour-l’avenir-du-train-en-france/

 

D’ailleurs, pour être plus complet autant  vous dire que pour avoir voyagé debout de Vierzon à Tours sans possibilité de bouger un pied, je  sais que le personnel de la SNCF rencontré est au moins plus nuancé sur les  bénéfices  des trente ans des lois de décentralisation dont  votre interlocuteur chante les louanges. Je ne vous donnerai  pas les horaires ni les noms, vous seriez capable de les mettre en tête de liste pour la régionalisation des personnels et donc la casse des statuts que vous préparez.

 

En revanche  j’ai une anecdote amusante sur le dossier en cours (j’en aurais d’autres sur le parcours Rodez-Limoges, mais vous n’en avez rien à foutre) ; donc sur le dossier en cours (eh oui, il faut le ressortir) . Vous m’avez répondu deux fois : une fois (sous la référence 1160881) pour me dire que mon dossier  n’avait pu être retrouvé  et qu’il fallait  que j’envoie l’original de mes billets, l’autre fois (sous la référence 1119412)  pour me répondre par la négative. Je remarque d’ailleurs  que  vous ne répondez pas  au motif tiré de l’application du règlement CE  1371/2007 que j’avais cité à  l’appui de la demande, que je maintiens donc. Non pas que j’aie une affection particulière pour cette réglementation  qui, concurremment  aux lois  de décentralisation dues aux amis de M. Auxiette (et de ceux  de M. Le Reste qui manie pour quelques semaines encore un drapeau rouge), forment le cadre de la décentralisation/privatisation, mais bon, c’est un argument juridique et il faut bien y répondre. Je vous laisse donc le soin de le faire.

 

J’ai parlé de décentralisation-privatisation : l’expérience prouve  qu’il ne s’agit pas d’alternative mais de complémentarité : cette complémentarité  a déjà profité à Bombardier, Mittal, IBM...  Bref , je me solidariserai de nouveau  avec les cheminots  si M. Auxiette  est demain votre nouveau ministre de tutelle (mais ce vocabulaire est dépassé, n’est-ce-pas ?).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article