Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mon cher Guillaume, Je n'en peux plus, je crois que je vais casser quelques assiettes ! Je t'écris de Nantes, mon TGV va partir, rassure-toi je suis dedans et je ne serai pas en retard. Oui, je te fais une scène, non nous n'avions pas rendez-vous ; enfin...

« En cet instant, les rideaux de mon lit s'ouvrirent avec fracas, et je vis un homme d'une taille majestueuse, habillé à la mauresque. Il tenait l'Alcoran d'une main et un sabre dans l'autre. Mes cousines se jetèrent à ses pieds et lui dirent : Puissant...