Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU

Les sociologues font observer que dans les  traditions orientales où cette coutume  est attestée, le voile intégral  a plusieurs usages, outre la préservation contre  "al fitna" : cacher les bijoux de la femme, qui constituent traditionnellement son pécule en cas de répudiation, et marquer son statut social, car il est impossible de travailler dans cet accoutrement et ni les paysannes ni les ouvrières ne sont voilées.

J'observe parmi les leaders féminins qui se mettent aujourd'hui en avant, Yvette Roudy, ex-maire de Lisieux  et ci-devant ségoléniste  et Mme Elisabeth Badinter, actionnaire de référence  et présidente du  Conseil de surveillance du groupe Publicis : il paraît certain que leurs témoignages vont beaucoup impressionner les banlieues. Mais tel n'est pas leur problème. Je crains fort quant à moi qu'elles  soient surtout favorables à ce que l'Etat (à la tête duquel se trouve - provisoirement, même si  c'est déjà long, N.Sarkozy)  contribue à renforcer les outils de la classe sociale dont elles ont toujours défendu les intérêts (l'une au gouvernement, l'autre  dans son conseil de surveillance... et par délégation).

Cette rentrée va être marquée par des affrontements de classe considérables : le prolétariat n'en peut plus et  des craquements se font entendre au sommet. Ceci dans un contexte où les partis institutionnels se disloquent. Il peut être intéressant dans ces conditions :

- de renforcer les tendances communautaristes de la société ( j'ai retrouvé les propos d'Yvette Roudy contre les "homosexuels qui n'ont pas soutenu les femmes", c'est ahurissant !).
- de donner à l'Etat de nouveaux pouvoirs répressifs contre les banlieues.

L'historien Gérard Noiriel note : " Au cours des années 30, beaucoup de journaux ne survivent que grâce à des financements occultes versés par des patrons inquiets de la radicalisation des luttes sociales" et l'auteur rappelle que  1930 c'est l'année du lancement de "Je suis partout" de Pierre Gaxotte qui le présente comme "le représentant d'une nouvelle génération d'intellectuels qui refuse la logique des partis : 'droite, auche, dit Gaxotte, autant de mots sans signification pour une grande partie de l'élite des jeunes générations' " (1)

Du stalinien Gérin au  CNI  Bourdouleix, de l'UMP Vianès , de la MRC Tasin  à Lionnel Luca, de Dupont-Aignan à Manuel Valls, on essaie un vieux cocktail... et la burqa a bon dos.


(1) Gérard Noiriel : "Immigation, antisémitisme et racisme en France" Fayard - p 383
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article