Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Michel GODICHEAU


Un auditeur de Daniel Mermet (« Là-bas si j’y suis »)  faisait observer que dans l’intervention de Juppé sur la Tunisie, il y avait sans doute la volonté de démontrer que le taux de diplômés sous-employé était un facteur de Révolution. Cela avait déjà été constaté ailleurs (Sri Lanka, par exemple).  En 2008, la majorité des diplômés tunisiens  était au chômage ou sous-employée. Conclusion implicite de Juppé :  vous voyez bien qu’on a raison de tailler ! Un de ses collègues, JF Mancel, député UMP (un fonctionnaire qui a adhéré à l’UDR en 1968, copain (ex-copain ?) d’E. Woerth), propose de supprimer le statut de la fonction publique (sauf pour les juges et les flics : petit joueur ! ) http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion3088.asp

Voilà qui devrait réjouir un Inspecteur Général de l’Education Nationale du nom de Perret qui déclarait naguère devant les chefs d’établissement de l’enseignement catholique : « Votre fonction est particulièrement originale, un peu à l'image des solutions utiles qu'a trouvées l'enseignement privé avec la loi Debré de 1959 ». Mais bon, pour éviter les révolutions mieux vaut faire appel aux spécialistes. (oui, c’est une publicité rédactionnelle pour notre futur bouquin).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article